Vas-nu-pieds !

Vas-nu-pieds !

Pieds nus un bébé peut toucher ses pieds, les découvrir, les attraper, les goûter, explorer chacun de ses orteils et c’est ainsi qu’il perçoit  que ses pieds font partie de  lui, de son corps. Plus il joue avec, plus les cellules nerveuses de son cerveau font de connexions entre elles et plus le bébé aura de facilité à trouver les appuis avec chacun des orteils lorsqu’il se retournera sur le ventre et cherchera à avancer. 

Les pieds se développent et se musclent plus naturellement et harmonieusement sans la contrainte permanente de chaussures ou de chaussons.

Lorsque l’enfant se mettra debout et marchera, ses pieds nus lui apporteront quantité d’informations grâce à tous les capteurs sensoriels sous la plante des pieds ( plus de 200 000 terminaisons nerveuses).

Il sera plus à l’aise et en confiance pour grimper, tourner, sauter, se balancer et trouver son équilibre, il s’adaptera plus rapidement à la matière du sol sous ses pieds, notamment sur les terrains irréguliers car le filtre de la semelle interfère avec ses sensations.

Sans compter la liberté et le plaisir que l’on ressent pieds nus !

Mélanie Launay

Le cube 5 faces

Le cube 5 faces

Dimension 50x50x50 cm

2 faces percées, 2 faces pleines, 1 face tunnel, 1 face vide.

Matériel conçus par des spécialistes de la psychomotricité et de la petite enfance et fabriqués sur-mesure par des artisans lyonnais.

Ce matériel permet aux enfants de faire toutes les expériences motrices souhaitables à leur bon développement. Ils permettent aussi aux enfants d’appréhender les 3 dimensions des objets : je peux être à côté du cube, dessus, à l’intérieur. Les petits trous permettent aux enfants de travailler d’une part leur motricité fine, d’autre part leur accommodation visuelle ( ajustement du regard).

Florilèges des utilisations observées en ateliers, en RAM, en crèche, … :

Les enfants passent à travers le cube, se cachent dedans, montent dessus, ils observent discrètement ce qu’il se passe autour d’eux, passent de petits objets à travers les petits ronds, font tomber les objets à l’intérieur, se suivent dans le cube, se retrouvent nez à nez avec un autre enfant.

Le cube sert de caisse de résonance, il peut être caché par un tissu pour se transformer en cabane, il sert d’appui aux enfants qui sont dans la phase d’apprentissage de la position debout.

Associé à d’autres cubes, ils forment un véritable parcours, droit, en coude, en cheminée.

Il sert aussi de support à d’autres matériels plus petits, ce qui permet une présentation des objets sur un autre plan que le sol.

Mélanie Launay

Le bébé est un mammifère

Le bébé est un mammifère

Michel Odent est un chirurgien et obstétricien français. De 1962 à 1985 il dirige la maternité de Phitiviers et y développe des recherches originales en vue d’une maternité différente : il lance le concept d’accouchement en salles de naissance « comme à la maison » : pénombre, naissance dans l’eau, liberté de position, « bébés kangourous », groupes de chant,Ces expériences, conçues à l’origine pour réduire le nombre de césariennes, font de Pithiviers et de Michel Odent les références internationales de tous ceux qui remettent en cause les modalités de l’accouchement dans les pays industrialisés.

En 1985, il s’installe à Londres et accompagne des accouchements assistés à domicile. Il y fonde le Primal Health Research Centre, dont le but est d’étudier les conséquences des événements qui se déroulent durant la période primale (de la conception au premier anniversaire) sur la santé et le comportement de l’enfant et de l’adulte qu’il deviendra. 

Il influence au niveau international les pratiques obstétricales, se basant sur l’ensemble des données scientifiques actuelles. 

” Le bébé est un mammifère” publié en 1990 et incompris lors de sa première sortie, il a été réédité 20 ans plus tard, ce texte visionnaire n’a rien perdu de sa pertinence. Le livre renseigne sur la physiologie et les mécanismes du corps pendant l’accouchement, et aussi concernant le “devenir mère”. Sans dénigrer l’approche médicale quand elle s’impose, il redonne confiance en soi et dans la naissance naturelle, chaque femme ayant en elle la capacité de mettre au monde son enfant. Ce livre est une référence dans le mouvement de “la naissance respectée”, en accord avec le respect de la physiologie de l’accouchement et du respect du corps de la femme et du bébé.

https://livre.fnac.com/a7029828/Michel-Odent-Le-bebe-est-un-mammifere

Retour en images sur le mois de février

Retour en images sur le mois de février

Un peu de patience, le diaporama arrive …